Histoire du drapeau national du Canada

La recherche d'un nouveau drapeau canadien a commencé en 1925, quand un comité du Conseil privé a entrepris de trouver des idées pour un drapeau national. Néanmoins, les travaux du comité n'ont pas abouti. Plus tard, en 1946, une commission d'enquête parlementaire a reçu un mandat semblable. Elle a invité des propositions et reçu plus de 2 600 dessins.

Au début de 1964, le premier ministre Lester B. Pearson fait part à la Chambre des communes du désir du gouvernement d'adopter un drapeau national distinctif. C'est ainsi qu'un comité mixte du Sénat et de la Chambre des communes invite de nouveau les propositions. La cérémonie officielle d’inauguration du nouveau drapeau canadien a lieu sur la Colline du Parlement le 15 février 1965.

 
Canada.jpg

Création du drapeau

Par un vendredi après-midi de la fin de l'automne 1964, Ken Donovan reçoit une demande urgente du premier ministre Lester B. Pearson. M. Donovan est alors directeur adjoint du service des achats de la Commission des expositions du gouvernement canadien, qui, plus tard, est intégré au ministère des Approvisionnements et Services.

Le premier ministre souhaite apporter à sa résidence de Harrington Lake, le lendemain matin, les différents prototypes présentés en vue de l'adoption du nouveau drapeau. Trois propositions sont soumises :

  • Un Red Ensign portant la fleur de lis et l'Union Jack
  • Un dessin comportant trois feuilles d’érable
  • Un drapeau rouge orné d’une seule feuille d’érable rouge sur un carré blanc

M. Donovan et son équipe ne disposent que de dessins de papier. Alors, ils entreprennent de faire l'impossible : en quelques heures à peine, ils confectionnèrent les prototypes du drapeau. Les graphistes et artisans au pochoir de soie Jean Desrosiers et John Williams sont appelés à travailler ce vendredi soir. Comme il n'y a pas de couturière sur les lieux, on demande à la jeune Joan O'Malley, fille de Ken Donovan, d'assembler et de coudre les drapeaux.

Dessin définitif du drapeau

Deux esquisses restent comme choix :

  • Un dessin de trois feuilles d'érable groupées entre deux bordures de bleu
  • Un dessin d’une feuille d’érable unique entre deux bordures rouges

Alan Beddoe, capitaine de marine à la retraite et héraldiste conseil de la Marine canadienne, amène l’idée des trois feuilles d’érable groupées. Le colonel Fortescue Duguid, héraldiste et historien, favorise ce dessin au détriment de l’Union Jack.

John Matheson, député fédéral de l’Ontario, joue un rôle important dans le choix du drapeau national. C’est lui qui présente le dessin avec la feuille d’érable unique, créé par le Dr George Stanley. Stanley, qui était doyen de la faculté des Lettres au Collège militaire royal de Kingston, s’était inspiré du drapeau du commandant au collège – un symbole d’une main gantée sur fond rouge et blanc.

Le modèle proposé par Dr Stanley repose beaucoup sur l'histoire canadienne. Les couleurs rouge, blanc et rouge avaient été employées pour la première fois sur la Médaille du service général créée par la reine Victoria. Par la suite, en 1921, le rouge et le blanc sont proclamés couleurs nationales du Canada par le roi George V. Trois ans plus tôt, le major général sir Eugene Fiset (qui reçut le titre honorable par la suite) avait recommandé comme emblème pour le Canada une feuille d'érable rouge sur un carré blanc (symbole porté par tous les athlètes olympiques du Canada depuis 1904).

Par la suite, M. Jacques St-Cyr conçoit le dessin final de la feuille d'érable stylisée, M. George Bist définit les proportions du drapeau, et la fiche technique de la teinte de rouge du drapeau est élaborée par Dr Günter Wyszecki.

 

Flag.png

Symbole de l’identité canadienne

Le drapeau national du Canada est adopté par la Chambre des communes le 15 décembre 1964 et par le Sénat le 17 décembre 1964. La proclamation est signée par Sa Majesté la reine Elizabeth II, reine du Canada, et entre en vigueur le 15 février 1965. C'est le même jour que se déroule la cérémonie d'inauguration du drapeau canadien sur la colline du Parlement à Ottawa.

On descendit d'abord le Red Ensign, portant l'Union Jack et l'écu des armoiries royales du Canada. Puis, sur le coup de midi, on hissa l'unifolié. La foule entonna ensuite l’hymne national « Ô Canada! » suivi de l'hymne royal « Dieu protège la Reine

Les paroles que prononçait en ce jour mémorable Maurice Bourget, président du Sénat, donnent un sens encore plus symbolique à notre drapeau : « Le drapeau est le symbole de l'unité de la nation.

Il représente sans l'ombre d'un doute tous les citoyens du Canada, sans distinction de race, de langue, de croyance ou d'opinion ».